Le savoir-faire artisanal suisse : le roi lumière, maitre verrier, Matteo Gonet

En trouvant tout le plaisir de son métier de verrier dans la création d’objets ou de sculptures (tout y est manuel , artisanal , méticuleux), Matteo Gonet utilise des techniques ancestrales et des nouvelles méthodes de fabrication pour associer en spécial le verre et la lumière.Matteo Gonet glassworks

Il a commencé l’apprentissage comme chalumiste au dépt. verre céramique bijoux en Allemagne, a sillonner la France, l’Allemagne, l’Italie, la Hollande et la République Tchèque pendant cinq ans, a travaillé ensuite au Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts plastiques (Cirva) à Marseille, en 2001 a obtenu une résidence d’artiste à Sidney, pour poser  finalement ses valises à Bâle , plus exactement à Münchenstein, au  » Cité d’artisans « .

Souvent entre l’art et la technique et dans le respect de la tradition, le maitre verrier, Matteo Gonet a réussi le pari un peu fou de souffler à la barbe des artistes vénitiens de Murano l’une des plus prestigieuses réalisations européennes en verrerie d’art de ces dernières décennies.

Dans un interview publié en 2013 (http://www.baleenfrancais.ch/matteo-gonet-18041.html), l’artiste Matteo Gonet afirme qu’il n’est pas exactement comme l’artisan qui ne veut pas s’écarter du savoir-faire qu’il maîtrise.

Il expérimente et cherche en permanence l’équilibre entre le verre et la lumière afin de mettre son savoir-faire unique au service des  clients  privés , artistes , designers ,ou architectes de renom.

Matteo Gonet atelierIl travaille beaucoup avec des bureaux d’architectes comme  » Buchner et Bründler  » ou  » Miller et Marenta  »  à Bâle; aussi avec les designers Mathieu Lehanneur ( designer français ) ou Alexis Georgopoulos ( compositeur et artiste  américain) ou, parfois, Ronan et Erwan Bouroulec, Nicolas LeMoigne ( designer suisse ) ou   Vanessa Hordies( Belgique ) et ces dernières années , avec le plasticien  Jean-Michel Othonie.

Aujourd’hui, Matteo Gonet organise, dans son atelier,  régulièrement des visites guidées ; il faut seulement ne pas être trop nombreux et respecter le travail des souffleurs , et ne pas prendre en photo les objets en commande ou exposés.

Auteur: Equipe Grand Marché

Dans un monde qui semble de plus en plus voué à la standardisation, nous promouvons authenticité, l’original et le local. La sociabilité est une valeur montante, une valeur que nous cherchons à préserver et enrichir. Alors, rejoignons-nous dans le monde de la nouveauté, de l’intuition et de l’exotisme !

Partager cette contribution sur