Le tricot – art et tricothérapie

On l’avait abandonné, mais le tricot revient en force, en gagnat les coeurs des artisans. Rythme apaisant et plaisir de faire, le tricot est un vrai remède au stress. C’est pour cela que les psychologues appellent l’art du tricot, la “tricothérapie” !

Les bénéfices de la tricothérapie

Aux Etats-Unis, le corps médical n’hésite pas à le prescrire comme antistress. Le centre médical Cabrini de New York le conseille aux malades devant subir des traitements lourds et douloureux ; Herbert Benson, professeur à la Harvard Medical School, le recommande pour soulager les douleurs chroniques, réduire l’hypertension et combattre l’insomnie (in « The Relaxation Response » Paperback, 2000) ; quant aux médecins de l’université de Chicago, ils le classent parmi les dix meilleurs moyens pour arrêter de fumer. « Jeux de mains, jeux de vilains », dit à tort l’adage. En réalité, la concentration sur une tâche manuelle qui exige calme et précision favorise la paix de l’esprit.

Le tricot a son rituel

Tricoter, signifie aussi associer au plaisir le regard et le toucher. Le choix des couleurs, de la texture et de la douceur de la matière sont le prélude de cet art. En matière de chic, il n’y a d’ailleurs pas plus branché que de tricoter autour d’une tasse de thé avec ses copines – l’actrice américaine Uma Thurman et ses amies people ont lancé la tendance.

J’ai trouvé quelques conseils sur Le Grenier de la Bonne Fée que je veux partager avec vous :

Le choix du matériel

Il existe des laines très jolies mais incroyablement difficiles à tricoter, ou pas adaptées aux novices, qu’il vaut mieux éviter au début :

– les laines avec un fil trop fin (ça prend une éternité à tricoter, et vous risquez de vous décourager),

– les laines trop « poilues » (les fins et longs poils se coincent les uns dans les autres, du coup quand on n’a pas l’habitude ça peut vraiment « coincer » les mailles ; et autre inconvénient : avec l’effet « touffu » on ne voit pas bien les mailles qu’on tricote : on peut « en perdre » – et puis ça fatigue les yeux),

– les laines composées en grande majorité d’acrylique ou autres fibres synthétiques (c’est moins cher, mais tout le monde n’aime pas le « toucher » qui peut être un peu « grattant » ou désagréable).

Une laine idéale pour commencer le tricot et s’entrainer à divers points : le fil Rapido de chez Phildar. C’est un fil suffisamment large pour tricoter rapido (comme son nom l’indique), la texture est vraiment très agréable et le fil se tricote, détricote, re-tricote sans problème – ce qui est parfait pour s’entrainer, ou rattraper ses erreurs de débutant, sans gâcher de fil.

ATTENTION !

On utilise très souvent, et improprement, le mot « laine » pour dire tout simplement « fil qui se tricote » ; or il peut s’agir de fibres synthétiques : acrylique, polyamide, polyester… Alors soyez attentifs à la composition de la « laine » que vous achetez, car ce n’est peut-être pas de la laine, ou pas si naturelle que vous l’auriez cru !

Les aguilles à tricoter

Les aiguilles portent des numéros, comme les paires de chaussures : aiguilles de taille 2, taille 4,5, taille 18…  Plus le chiffre est petit, plus l’aiguille est fine (petit diamètre) ; plus le chiffre est grand, plus l’aiguille est grosse (grand diamètre).

Quelle taille d’aiguilles pour commencer?    
Il faut des aiguilles ni trop petites, ni trop grosses: taille 5 à 7, selon vos préférences / la taille de vos mimines. Vous achèterez ensuite de la laine adaptée à cette taille d’aiguilles. Achetez aussi un crochet, taille 4 ou 5, car c’est bien pratique pour rattraper un maille perdue ou faire quelques finitions. La longueur des aiguilles varie peu. La plupart font 40cm à 50cm de long et c’est suffisant pour la plupart des projets de tricot.

La taille du fil

Les fils, tout comme les aiguilles, ont des différentes « tailles » et des diamètres plus ou moins grands. Pour savoir quel fil tricoter avec quelles aiguilles, on se réfère AU NUMÉRO figurant au milieu du petit carré.

À noter : ce numéro est une indication, pas une obligation.

Soyez créatifs !

Auteur: Equipe Grand Marché

Dans un monde qui semble de plus en plus voué à la standardisation, nous promouvons authenticité, l’original et le local. La sociabilité est une valeur montante, une valeur que nous cherchons à préserver et enrichir. Alors, rejoignons-nous dans le monde de la nouveauté, de l’intuition et de l’exotisme !

Partager cette contribution sur